Cycle d'ateliers "culture et santé" au centre de santé pour adolescents de Chanay
     

Cycle d'ateliers "culture et santé" au centre de santé pour adolescents de Chanay

Jadis et maintenant : Explorer la représentation de soi

Ce cycle d'ateliers a été rendu possible grâce à la participation au programme "Culture et santé".
Le centre de santé de Chanay accueille des adolescents pour diverses pathologies, notamment psychiques, pour des séjours de 3 mois en moyenne.
Le cycle de 8 séances de pratique photographique, suivi de deux séances pour l'exposition de restitution, a été conçu en collaboration avec une référente culturelle du centre.
Très rapidement, j'ai trouvé le partenariat très interessant à explorer avec l'artothèque d'Annecy, et je souhaitais y emmener les jeunes participant à mes ateliers y choisir des oeuvres à exposer au centre. Finalement, l'idée à été plus loin que je ne l'imaginais puisque la référente culturelle a décidé de débuter ces emprunts bien avant le début de mon cycle d'ateliers !!! Quelle belle surprise !!

Le cycle a donc débuté par la visite d'une exposition que j'avais conçu autour du portrait et de l'autoportrait, réunissant une cinquantaine d'oeuvres, environ 25 de moi, et 25 empruntées à l'artothèque.
Belle surprise aussi que des enseignants de l'école communale aient pu la faire visiter à leurs classes.

Ensuite, au fil des ateliers, nous allions de temps à autre revoir des oeuvres et se reposer des questions soulevées par les corpus présentés.

Les cycles avaient été établis, sur 2 fois 4 séances de 3h, le premier en sténopé et le second en numérique, avec des echos entre les séances des deux cycles.
J’avais initialement conçu les ateliers pour un groupe fixe, mais très rapidement, j’ai réadapté afin de pouvoir accueillir ceux qui voulaient venir, ne plus venir, partir au milieu de la séance etc…
Voici la note d’intention :
Un cycle d’ateliers pour ouvrir les ados du centre à la photographie artistique, afin d'élargir leur regard et de leur faire s'approprier ce mode d'expression.
Partant du constat de la pratique actuelle qu’ont les ados de la photographie (Selfies, téléphones, images Google et réseaux sociaux ...), il s’agira de repenser la question de la représentation de soi et de l’identité, à travers le thème de l'autoportrait dans son sens large. Comment se mettre en image, dans sa pluralité ?
A travers les ateliers de pratique et les œuvres présentées, les jeunes seront invités à (re)définir le portrait et l’autoportrait, d’abord en questionnant la présence du corps et sa mise en scène, puis en allant au-delà de la figuration humaine, explorer ce qui peut permettre de « se dire ».
Et pour cela, sera d'abord utilisée la technique du sténopé, permettant d'une part la rupture avec les usages habituels, afin, entre autre de resacraliser la prise de vue et d'autre part un rapport particulier au temps, celui de la pose longue, du développement ultérieur. Le passé, le présent ... tout comme ce bond en arrière avec cette technique ancienne mais simple, qui laisse la place à l'accident et au hasard.
Suivra un autre cycle, dans lequel les jeunes seront amenés à continuer le travail sur l'autoportrait, de manière sensible, abstraite et personnelle, mais cette fois avec des reflex numériques. En utilisant la lumière, pour modeler (mini studio) et pour créer (light-painting), les jeunes exploreront la mise en scène, la conception d'une image, et la technologie numérique de photomontage (à confirmer).

OBJECTIFS GENERAUX :
- Aller à la rencontre d’œuvres originales
- Développer une pratique artistique
- Favoriser le regard critique sur l’image
- S’exprimer et prendre confiance en soi

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES :
- Expérimenter des techniques photographiques
- Explorer le champ de la représentation de soi
- Amener à concevoir, construire et « préméditer » une image
- Favoriser la coopération dans la prise de vue et l’implication dans un projet
- Développer la capacité à faire des choix motivés afin d’envisager une monstration du travail


Au final, une très belle expérience, une exposition de restitution d’une grande qualité, des patients pour qui ça a été dur, d’autres pour qui ça a été une experience marquante ou un moment de répit ludique, d’autres encore qui se sont énormément investit et qui ont su organiser les images des autres et donner vie à cette exposition.
Enfin, la visite enthousiaste de l’expo de prélude, et surtout de l’expo de restitution, présentée par les jeunes de l’atelier aux autres patients du centre, au personnel soignant et de ménage est un signe qui dit que le projet a bien rempli ses objectifs… Et une photographe intervenante, elle aussi nourrie par toutes ces expériences, et qui a envie de recommencer !!!